Ne ratez pas
pt-ptitfresen

Col du Petit Saint-Bernard: l’un des cols alpins le plus anciens

Questo post è disponibile anche in: Italien Portugais - du Portugal

Le Col du Petit Saint-Bernard a été, depuis les temps anciens, l’un des principaux cols alpins, située à plus de deux mille mètres d’altitude (2,188 mètres), le Col s’ouvre sur un petit plateau, et possède de nombreux vestiges historiques de son passé.

Le Col du Petit Saint-Bernard a été utilisé dès le troisième millénaire avant J.C. et a été appelé par les Romains “Alpis Graia”. Ici, passé la route consulaire des Gaules.

La plus ancienne trace de l’utilisation du passage de l’Antiquité est le Cromlech du Col du Petit Saint-Bernard (“Le Cercle” ou “le concert des Hannibal”), un cercle de pierres avec des fonctions probables astronomiques et de zone funéraire datant de la première Age du Fer (3.000 avant JC), et traversé aujourd’hui par la voie actuelle, se compose d’environ cinquante grosses pierres plantées dans le sol et placés à des distances variant de 2 à 4 mètres, dans un cercle d’un diamètre de 72 mètres.

Remontent à l’époque romaine, plusieurs structures dont une mansio et un temple. Les restes de la “mansio in Alpe Graia” sont visibles près du monument aux morts dans les camps de concentration nazis et la douane italienne, ils sont les murs de fondation d’un bâtiment du premier Empire romain, composé de deux structures qui ont des chambres différentes, probablement utilisé comme un gîte d’étape pour les chevaux, magasin et taverne.

Au sud de la structure ont été les vestiges d’un sanctuaire gallo-romain en partie détruite par le passage de la route moderne. La zone comprend également des vestiges de l’ancienne voie romaine.

Carte du Petit Saint-Bernard, Val d'Aoste

Carte du Petit Saint-Bernard, Val d’Aoste

Après avoir passé la frontière, en France, peut voir les restes d’un édifice romain du IIIe siècle après JC, de l’autre côté de la route est la colonne de Jupiter, colonne romaine 4,35 mètres de haut, qui sert de piédestal à une petit statue de bois de Saint-Bernard.

Sur le Col du Petit Saint-Bernard est aussi le Jardin alpin Chanousia, dédié à la flore alpine, il ya quelques années nouveau ouvert. Ici vous pouvez également trouver le tombeau et la chapelle dédiée à l’abbé Pierre Chanoux (1828-1909), recteur de l’Hospice du Col du Petit Saint-Bernard et le fondateur du Jardin botanique. Le jardin, qui fut abandonnée en 1940 pendant la guerre, à la fin du conflit, après la révision des frontières alpines en faveur de la France, la région est passée sous contrôle français, le jardin a été rouvert seulement depuis la fin des années 70 du vingtième siècle.

Même l’ancien hospice du Col du Petit Saint-Bernard, abandonnée depuis la dernière guerre mondiale, a été récemment rénové et ouvert au public comme un office de tourisme. Peu après l’hospice est le monument de bronze dédié à Saint-Bernard et à proximité, à dominer le Col, est la guérite des douaniers.

Le chemin du Col du Petit Saint-Bernard est habituellement ouvert à partir de fin Mai à fin Octobre.

Bibliographie:

  • “Guida d’Italia. Torino e Valle d’Aosta” Touring Club Italiano 2007
  • “Le Petit-Saint-Bernard : le « Mystère », le col, les routes, l’hospice, les voyageurs” Dardel 1924. 
  • “Chanousia, le jardin alpin du Petit-Saint-Bernard, entre Vanoise et Grand Paradis” Musumeci 1980 

À propos admin

banner